Addiction : comment s’en débarrasser grâce à l’hypnose ?

L’addiction est un comportement gênant pour celui qui en souffre mais ce n’est pas une maladie. Quand les personnes qui subissent leur addiction s’en rendent compte, c’est déjà un premier pas vers « la guérison » puisqu’elles ont la possibilité de changer leur comportement si elles le souhaitent.
Pour cela, il existent plusieurs méthodes parmi lesquelles l’hypnose.

Quelles addictions peuvent être traitées par l’hypnose ?

L’hypnose peut-être utilisée sur tous les types d’addictions comme la cigarette, l’alcool, la nourriture, etc. Toutes ces addictions fonctionnent sur le même mode, il est donc logique que la même méthode soit utilisée pour les enrayer.

Addiction : comment la décèle-t-on ?

Il y a addiction lorsque la personne qui en souffre utilise les mots suivants : « Je voudrais mais je n’y arrive pas », « c’est plus fort que moi » ou encore « je n’arrive pas à me contrôler ». Le rôle de l’hypnothérapeute n’est pas de « soigner » l’individu à proprement parler. Il ne se substitue pas au corps médical mais il met le patient dans les conditions optimales en reliant son inconscient à sa conscience afin de garantir le succès de tous ses efforts.

Addiction : Comment fonctionne l’hypnose ?

L’hypnose consiste à mettre une personne dans un état de semi-sommeil dit « état modifié de conscience » afin d’atteindre son inconscient. Le praticien suggère des choses à cet inconscient soit de manière brute (sans détours) comme en hypnose classique, soit de manière métaphorique comme en hypnose Ericksonienne. Lorsque le patient est revenu à son état de conscience, l’hypnothérapeute lui fait verbaliser ce qui a été vu lors de la séance pour tout rendre accessible à sa conscience. Il faut savoir que l’inconscient l’emporte toujours sur le conscient. C’est pour cela que c’est à lui qu’il faut s’adresser pour obtenir un résultat. Pour que ce « travail » soit efficace, il est donc impératif que la patient ait confiance en son thérapeute. La première étape est donc de trouver l’hypnothérapeute qui lui convient.

Alors que la psychologie cherche à connaître les causes d’une addiction, l’hypnose lui apporte une solution directement. Il s’agit d’une thérapie très courte pouvant aller de une à trois séances selon les cas.

2017-12-01T14:19:13+00:00